Campagne de stérilisation des chats errants

Compte tenu de l’augmentation de la population féline en situation d’errance dans la commune, la municipalité entame une campagne de stérilisation visant à limiter les nuisances pour la population mais également à réduire la misère animale. Les opérations seront suivies par Madame Hélène SINDY, conseillère municipale, référente sur le sujet.

Ainsi, au cours de l’année 2021, des captures de chats non identifiés vivant en groupe dans des lieux publics de la commune seront opérées afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification conformément à l’article L.211-27 du Code rural et de la pêche maritime, préalablement à leur relâcher dans les mêmes lieux.

Cette campagne de stérilisation concerne uniquement la population de chats sauvages et ne se substitue en aucun cas aux obligations de chaque propriétaire. Selon l’article L212-10 du Code rural et de la pêche maritime, l’identification par puce électronique ou tatouage des chats âgés de plus de sept mois et nés après le 1er janvier 2012 est dorénavant obligatoire.

Rappelons également que l’article 120 du règlement sanitaire départemental interdit de jeter ou déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment les chats ou les pigeons ; la même interdiction est applicable aux voies privées, cours ou autres parties d’un immeuble lorsque cette pratique risque de constituer une gêne pour le voisinage ou d’attirer les rongeurs. Toutes mesures doivent être prises si la pullulation de ces animaux est susceptible de causer une nuisance ou un risque de contamination de l’homme par une maladie transmissible.