Grippe aviaire : mesures de protection renforcées

La circulation du virus de la grippe aviaire s’accentue. Le nombre de cas ne cesse de croître en Europe.

Cette accélération de la dynamique d’infection accentue le risque d’introduction du virus en France via les couloirs de migration actuellement empruntés par les oiseaux sauvages.

Le département de la Moselle a donc été placé en niveau de risque élevé par arrêté ministériel. L’objectif est de protéger les élevages contre une contamination par les oiseaux sauvages.

Toutes les personnes possédant des volatiles sont invitées à appliquer les mesures suivantes :

  • Claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs ;
  • Interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • Interdiction d’utilisation d’appelants
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr